Découvrir Thoiry autrement avec Oscar : Training des éléphants


Étape 1 – training des éléphants

parc_z10

A Thoiry, l’indémodable zoo. Enfin indémodable, il a toujours du succès depuis 1968. Mais n’a-t-il vraiment fait que stagner et surfer sur son succès ? Il y a encore des installations vieillottes et on va le voir dès le début de ce reportage mais d’autres innovations sont ici à Thoiry.

Jenny future maman ?

Il est 9h30 lorsque l’on arrive au bâtiment des éléphants (un bon vieux bunker) avec Marie, la vétérinaire du parc. Elles sont deux sur le parc. Sa collègue est la curatrice du domaine (sauf pour les primates) et est responsable de l’Arche des petites bêtes. Marie elle s’occupe du parc à pied ET de la réserve et est également curatrice pour les primates. Des personnes en visites VIP (cliquez ici pour plus d’infos sur les visites VIP), sont déjà au bâtiment là et c’est le chef soigneur qui leur explique le principe du médical training. Il est accompagné de la soigneuse des éléphants qui s’occupe aussi entre autre des bisons, des hippos ou encore des daims.

Intervention délicate…

Le lendemain, l’équipe des vétérinaires devaient réaliser une insémination artificielle sur Jenny, la seule éléphante du parc âgée d’une trentaine d’année. Des prises de sang régulières sont donc faîtes. L’insémination artificielle est malheureusement indispensable car Ben, le mâle est stérile. Le sperme qui sera utilisé sera donc issu de la réserve de semence d’éléphants sauvage de Beauval « On est allés le chercher hier » me dit Marie, « Une équipe de vétérinaires spécialistes allemands arrive à l’aéroport demain à 11h30 ». L’éléphante va être sédatée debout pendant 1h30 avec des produits habituellement utilisés par les chevaux mais à plus haute dose. « D’habitude on les fait passer par voie anale mais on va essayer de faire passer les produits dans la veine de la patte directement. C’est un peu stressant car c’est la première fois qu’on le fait ».

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.