L’Asie s’invite à Champrépus pour ses 60 ans


L’Asie s’invite à Champrépus pour ses 60 ans

Sculpture faite par des élèves tailleurs de pierre à l'entrée de la zone asiatique

Depuis 2013, le Zoo de Champrépus, situé dans le département de la Manche en Normandie, a lancé un grand projet dédié à la faune et la flore Asiatique, concrétisé tous les deux ans, par l’ouverture de nouvelles installations animalières et paysagées dans la première partie du parc, juste derrière la mini ferme.

Plan du projet de la nouvelle zone

Inaugurée en 2013, l’île des gibbons est la première installation a avoir vue le jour dans cette nouvelle extension Asiatique. Deux gibbons à favoris roux arrivés de Doué la Fontaine pour le mâle et de Bratislava en Slovaquie pour la femelle y ont élus domicile.

Ile des gibbons Ile des gibbons

L’année 2015 fut consacrée ensuite à la réalisation d’un grand espace pour accueillir des petits pandas mais aussi à l’élaboration d’un bassin tactile pour les carpes koi et d’un espace Balinais.

Bassin des carpes Koï

Enclos des petits pandas Enclos des petits pandas

Jardin Balinais

 

Ouverture cette année de « la vallée des tigres »

Pour son 60ème anniversaire, le zoo de Champrépus a ouvert cette année une nouvelle réalisation grandiose, un nouvel enclos pour ses deux tigres de Sumatra, « Bukit » et « Chandra ».

 

Présentation de la Vallée des tigres

La réalisation « phare » du parc, « La vallée des tigres » a été accessible par le couple de félins au début du mois d’Avril. Ces derniers ont pu doucement apprendre à cohabiter dans ce nouvel espace très vaste qui leur fournit  la place nécessaire pour s’y pour évoluer paisiblement.

Enclos des tigres de Sumatra

Enclos des tigres de Sumatra Enclos des tigres de Sumatra

Deux observatoires en bois sont agrémentés de larges vitres et permettent aux visiteurs de se trouver au plus près des félins. Le premier se trouve juste après le bassin des carpes où l’on peut voir l’enclos dans son ensemble. Lorsque nous sommes face à la vitre, à notre gauche nous pouvons en apercevoir un autre, contenant le bâtiment pour les deux tigres permettant aux visiteurs de les observer.

Observatoire des tigres de Sumatra

Le deuxième est un observatoire avec vue sur les cascades, où nous devons longer l’enclos pour l’atteindre. L’immersion est totale et les différents abris permettent de voir les deux acolytes évoluer dans leur nouveau décor.
Enfin, des panneaux pédagogiques sont à disposition des visiteurs pour connaître davantage le tigre de Sumatra.

Observatoire des tigres de Sumatra Observatoire des tigres de Sumatra

La végétation spécifiquement travaillée par le paysagiste Michel Gesret, nous fait pratiquement oublier les imposantes grilles de sécurité disposées autour. En effet, les arbres plantés et les pousses de bambou dominent le visuel. Le nouvel environnement est très proche de la réalité puisqu’il fait rappeler aux visiteurs le décor que nous pourrions admirer dans l’endroit originaire de ces tigres, l’île de Sumatra.

Végétation sur l'enclos des tigres de Sumatra

La large plaine dont les tigres disposent grâce aux 60 tonnes de rouleaux d’herbes, se décline en plusieurs niveaux plus ou moins hauts.

Terrassement de l'enclos des tigres de Sumatra Terrassement de l'enclos des tigres de Sumatra

De ce fait, de lourds travaux de terrassement ont été effectués pour le remaniement de terrain depuis 1 an. Ceci, dans le but de placer les 400 tonnes d’enrochement du terrain pour réaliser le décor très naturel de l’enclos. Enfin une cascade se jette du plus haut niveau de la vallée des tigres, pour redescendre tranquillement dans les dizaines de mètres du point d’eau permettant aux tigres de se rafraîchir.

Facebook du Zoo de Champrépus

Pourquoi un nouvel enclos pour les tigres de Sumatra ?

Le but de cette nouvelle installation est vraisemblablement de marquer l’évènement pour les 60 ans du parc mais aussi pour d’améliorer le confort de ce jeune couple, dans l’optique d’avoir une descendance.  En effet, le tigre de Sumatra est classé comme espèce en danger critique d’extinction par l’UICN (Union Internationale de la Conservation de la Nature) classé dans les 100 espèces les plus menacées avec 500 individus restant à l’état sauvage et une centaine dans les parcs zoologiques. C’est pour cette raison que le zoo de Champrepus œuvre activement dans le Programme d’Élevage Européen (EEP) pour sa conservation.

 

Les tigres de Sumatra de Champrépus

« Bukit » est un jeune mâle de deux ans, arrivé au parc le 26 janvier dernier depuis le PAL et « Chandra » la femelle, arrivée du zoo d’Édimbourg en Écosse, réside depuis mars 2011 à Champrépus.

La zone Asiatique devrait se terminer avec le déménagement des panthères de Perse d’ici 2018-2019.. En effet, juste devant l’enclos des tigres, une nouvelle construction est en cours et visible pour l’installation des panthères, Kymia et Bijan le couple et les trois panthères  nés en mai 2016, Dayla, Akum et Ashkan à Champrépus.

_________________________________________________________________________________________

Réalisation : Antoine Deplanque
Photos: Antoine Deplanque

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *