L’histoire de Yuan Meng, premier bébé du Zoo de Beauval


L’histoire de Yuan Meng, premier bébé panda né au Zoo de Beauval

 

Ils sont les stars du ZooParc de Beauval ! Yuan Zi et Huan Huan, couple de pandas géants arrivé à Beauval en 2012, ont été, cette année encore, l’objet de toutes les attentions du personnel de Beauval. Jamais une naissance n’avait été tant attendue au ZooParc de Beauval! Un bébé panda !

Retour sur la naissance du premier bébé panda né en France, nommé Yuan Meng

 

Rappel des événements des 6 premiers mois de l’année 2017… 

Après une mise en contact quelque peu laborieuse avec le mâle Yuan Zi, en mars dernier, une insémination artificielle avait finalement été réalisée afin de mettre toute les chances du côté du couple emblématique de Beauval.

© ZooParc de Beauval

Quelques mois se sont écoulés durant lesquels Huan Huan était en période de diapause, c’est-à-dire qu’elle a mis sur « pause » le développement de l’embryon. Début juillet, un changement de comportement (apathie et perte d’appétit) ainsi qu’une variation hormonale indiquent la fin de la diapause et donc l’entrée dans une la phase de gestation ou « pseudo-gestation ». Les signes comportementaux et hormonaux étant en effet les mêmes, en cas de gestation ou de « pseudo gestation ».

Il faudra attendre le fin du mois de juillet pour que soigneurs et vétérinaires puissent apercevoir lors d’une première échographie de l’utérus de Huan Huan, la présence d’un embryon de 3/4cm dans l’une des cornes de l’appareil génital de Huan Huan. Une incroyable nouvelle, vite confirmée par une seconde échographie le 26 juillet qui révéla la présence non pas de 1, mais bien de 2 bébés pandas dans l’utérus de Huan Huan. La date de leurs naissances fut estimée au 04 ou 05 aout par les équipes vétérinaires de Beauval.


© ZooParc de Beauval

 

 

La naissance des 2 bébés pandas le 04 aout 2017

 

Vers 17h, Huan Huan, la femelle panda, a montré les premiers signes annonciateurs de la mise bas en commençant à se lécher au niveau de la vulve. Elle a eu une première perte des eaux 1 heure plus tard, accompagnée d’un peu de sang.  Elle n’avait alors pas encore de contractions.

A 18h17, la femelle a ressenti les premières contractions, observables à travers les écrans de vidéosurveillance par toute la Team Panda qui s’était retrouvée pour veiller sur Huan Huan et vivre ce moment exceptionnel et unique en France. Au cours de la mise bas, Huan Huan est restée très calme. Puis, très vite, lorsque le premier bébé est sorti à 22h18, elle l’a directement pris contre elle pour le réchauffer et l’a léché pour le nettoyer.

Le deuxième petit est arrivé 14 minutes après le premier. Huan Huan a abandonné le premier et s’est alors occupé de lui ! Les soigneuses chinoises, Duan Dong Qing et He Ping, ont alors récupéré le premier bébé, le moins fort des 2, afin de le placer en couveuse. Avec un pronostic vital engagé car bien plus faible que le second né, Il a reçu les premiers soins et est malheureusement décédé malgré tous les soins prodigués. D’à peine 143 grammes à la naissance, ce petit mâle aura pris son 1er biberon vers 00h30.

© ZooParc de Beauval

Dans les 100 premiers jours de sa vie, « Yuan Meng » a été surnommé « Mini Yuan Zi »  par les équipes de Beauval, en référence à son père biologique Yuan Zi. Il recevra son nom officiel de panda lors d’une « cérémonie du nom » le  04 décembre dernier, comme le veut la tradition Chinoise. Nous y reviendrons !

 

 

Les 100 premiers jours de Yuan Meng

Aux 1ers jours de Yuan Meng, Huan Huan, primipare, n’arrivait pas correctement à le faire téter car elle le positionnait mal. Les soigneuses chinoises le récupéraient donc tout délicatement toutes les 2h afin de le supplémenter avec un biberon de colostrum (1er lait riche en anticorps et énergie) importé directement de Chengdu. Dans la nature, les chances de survie de Mini Yuan Zi seraient faibles, car Huan Huan est primipare (premier bébé).

Durant ses premiers jours, le bébé panda passe une grande partie de son temps dans les bras de sa maman. Celui-ci n’est cependant pas encore assez couvert par Huan Huan et doit donc être réchauffé en couveuse. Côté repas, il se débrouille de mieux en mieux pour téter sa maman qui, elle, gagne en assurance. Mini Yuan Zi grossit de jour en jour et passera la barre des 150 grammes lors de son 4ème jour de vie !

© ZooParc de Beauval

A 7 jours, encore tout rose et sans poils, Yuan Meng est très tonique. Il a un bon sommeil, il est très réactif aux stimuli, il boit 40 à 50 ml de lait par jour, mais a encore besoin d’être stimulé pour faire ses besoins, ce qui est normal.

A un petit peu plus de 15 jours, Yuan Meng n’est plus un bébé tout rose: le noir de ses poils est délimité et son pelage est de plus en plus fourni. Sa maman se nourrit à nouveau de manière satisfaisante et semble retrouver du plaisir à manger. Une très bonne nouvelle pour le petit qui profite ainsi d’un lait riche.

© ZooParc de Beauval

Agé de 20 jours, Yuan Meng dort beaucoup et passe de plus en plus de temps sur sa maman. Il se porte très bien, grossit jusqu’à atteindre un poids de 700 grammes, il grandit avec une taille de 30 centimètres et se transforme à vue d’œil.

A la naissance, Yuan Meng ne pesait que 142.4 grammes. A l’âge de 1 mois, il pèse exactement 1,223 kilo. Une très belle évolution et une croissance tout à fait satisfaisante pour un bébé panda en pleine forme et qui boit entre 150 et 200 g de lait par jour, exclusivement celui produit par Huan Huan. Il passe de longs moments blotti contre sa maman et de moins en moins en couveuse. Il possède désormais tous les critères physiques du panda.

© ZooParc de Beauval

A 1 mois et demi, Yuan Meng découvre de ses propres yeux ce qu’il entendait, sentait et touchait depuis un mois et demi maintenant, en ouvrant pour la première fois ses yeux le 18 septembre. La prochaine étape ? Tenir sur ses pattes !

© ZooParc de Beauval © ZooParc de Beauval

A tout juste 2 mois, le bébé panda a franchi la barre des 3 kilos, prenant le double de son poids en 1 mois. Côté taille, il grandi de 11 cm depuis ses 1 mois, pour en atteindre désormais 48. Il révèle également un pelage de plus en plus épais et ébouriffé, tout comme l’était celui de son papa à sa naissance. Désormais suffisamment grand pour s’autoréguler, le petit panda n’a plus besoin d’être placé en couveuse. C’est maintenant au sein d’un parc situé en coulisses, spécialement conçu pour lui, que Yuan Meng évoluera lorsque Huan Huan se reposera.

A presque 3 mois, Yuan Meng se redresse beaucoup plus facilement et commence également à ramper. Il arrive à se redresser sur ses pattes avant mais l’équilibre est encore précaire. Le bébé panda laisse apparaitre quelques dents. Comme pour les bébés humains, il s’agit de dents de lait qui tomberont pour laisser place à de nouvelles dents.

© ZooParc de Beauval

 

La cérémonie du nom du bébé panda

C’était l’événement tant attendu. Ce lundi 4 décembre 2017, le nom du bébé panda a été dévoilé officiellement par Monsieur Zhang Yesui, vice-ministre chinois des affaires étrangères et Monsieur Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des affaires étrangères, en présence de Madame Brigitte Macron, sa marraine. Devant une foule de journaliste Français et Chinois, celui qui étaient surnommé Mini Yuan Zi ou MYZ se verra appeler à présent Yuan Meng ( 圆梦 en chinois), ce qui signifie « la réalisation d’un rêve, d’un souhait ».

 

Crédit photo : ZooParc de Beauval

Après avoir rendu visite à Yuan Meng et s’être prêtés à une séance photos, Madame Macron, les officiels, la famille Delord et leurs invités ont écouté une chorale d’enfants chinois et français. Ceux-ci ont remis un magnifique livre de dessins d’enfants à Madame Macron tandis que les enfants français avaient réalisé un livre pour le transmettre à Madame Peng, Première Dame chinoise. Pour clore cet après-midi rythmé par des discours et des échanges de cadeaux, un cocktail et un buffet ont été réalisés conjointement par des cuisiniers chinois de l’Ambassade de Chine, et français, des Hôtels de Beauval.

Durant cette journée pas comme les autres, il ne faut pas oublier qu’en plus de recevoir son nom, Yuan Meng a également eu 4 mois ! Un quatrième mois marqué par ses premiers pas, d’abord timides, puis de plus en plus assurés.

 

Jusqu’à l’or, Yuan Meng était visible des visiteurs qu’au travers des écrans situés sur le haut du bâtiment des pandas. A partir du samedi 13 janvier, Yuan Meng sera visible aux côtés de sa maman, dans son enclos intérieur. Chacun pourra ainsi profiter et découvrir à travers les vitres, le premier bébé panda né en France !

Remerciements à toute l’équipe de Beauval pour nous avoir permis d’assister à la cérémonie et de découvrir avec plaisir « Yuan Meng »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *