La star du dernier maître de l'air, Giaventio, dit que l'adaptation de Netflix est « à quel point Sokka était sexiste » – Crumpe

Giaventio taquine l'adaptation en direct de Netflix Avatar : le dernier maître de l'air et révèle quelques changements importants dans Sokka.

Lors de l'adaptation de la série animée au live-action, les scénaristes ont choisi de supprimer les éléments « sexuels » du personnage interprété par Ian Owsley.

« Chaque catégorie est fortement influencée par la réalité », a déclaré Ousley dans une interview. CE À propos du remake, la co-star Giaventio est intervenue et a ajouté : « J’ai l’impression que nous avons fait ressortir à quel point c’était sexiste. [Sokka] était J’ai l’impression qu’il y a eu beaucoup de moments dans la série originale.

Ousley a poursuivi : « Oui, absolument. Il y a des choses qui sont biaisées parce que ça pourrait jouer un peu différemment [in live action] ».

La publication a noté qu'il existe des fils de discussion Reddit dédiés aux commentaires sexistes de Sokka, le personnage disant des choses comme « les filles sont meilleures pour réparer les pantalons que les garçons, et les hommes sont meilleurs pour chasser et se battre ».

Avatar : le dernier maître de l'air Sur Netflix le 22 février avec Owsley dans le rôle de Kyavendio, Katara, Dallas Liu dans le rôle du prince Zuko et Gordon Cormier dans le rôle d'Aang.

La série est une adaptation de la série animée Nickelodeon du même nom. Albert Kim est showrunner, producteur exécutif et scénariste. Aux côtés de Kim, Dan Lin et Lindsay Liberatore de Rideback sont producteurs exécutifs, tout comme Michael Coy. Réalisé par Coy, Roseanne Liang (également co-productrice exécutive), Jabbar Raisani et Jed Wilkinson.

READ  Un mort et quatre blessés après qu'une voiture a percuté les urgences de St. David à North Austin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *