Les bénéfices de BP chutent à mesure que les prix du pétrole baissent

source d'images, Belles photos

Le géant de l'énergie BP a annoncé une forte baisse de ses bénéfices l'année dernière suite à la chute des prix du pétrole.

Les bénéfices devraient atteindre 13,8 milliards de dollars (11 milliards de livres sterling) en 2023, contre 27,7 milliards de dollars l’année précédente.

Après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les sociétés énergétiques ont enregistré d'énormes bénéfices tandis que les prix du pétrole et du gaz montaient en flèche.

Même si les factures énergétiques des ménages ont diminué par rapport à 2022, elles restent à des niveaux élevés.

Ces résultats sont les premiers publiés par BP depuis que la société a annoncé Murray Auchinclose comme nouveau directeur général.

La baisse des bénéfices de BP fait écho aux résultats de son rival Shell, qui a enregistré la semaine dernière un bénéfice de 28,2 milliards de dollars, contre 39,9 milliards de dollars en 2022.

Malgré cette baisse, les bénéfices de BP restent – à l'exception de l'année dernière – les plus élevés depuis 2012.

La société prévoit de restituer 1,75 milliard de dollars aux investisseurs au cours des trois premiers mois de l'année par le biais de rachats d'actions. Il a également déclaré qu’il s’était engagé à retirer 3,5 milliards de dollars au premier semestre 2024.

L’année dernière, BP a été critiquée par des groupes environnementaux après avoir revu à la baisse ses projets visant à réduire la quantité de pétrole et de gaz qu’elle produit d’ici 2030.

Global Witness, un groupe de campagne réagissant aux derniers résultats, a déclaré que BP était sur la mauvaise voie.

« Les actionnaires doivent protéger leurs positions à long terme. Cela signifie exiger une transition plus rapide vers les énergies propres pour des entreprises comme BP. Ces paiements irresponsables aux actionnaires ont l'effet inverse », a déclaré Jonathan Noronha-Gant du groupe.

Cependant, la semaine dernière, un groupe d'investisseurs – Bluebell Capital Partners – a appelé BP à abandonner complètement ses objectifs de réduction de la production pétrolière et gazière, les qualifiant d'« irrationnels ».

Les prix de l’énergie ont commencé à augmenter lorsque les confinements liés au Covid ont pris fin, mais ont culminé en mars 2022 lorsque la Russie a lancé une attaque contre l’Ukraine. On craignait une rupture des approvisionnements énergétiques et de nombreux pays, dont le Royaume-Uni, ont imposé des embargos interdisant toutes les importations de pétrole et de produits pétroliers en provenance de Russie.

Le prix du brut Brent a atteint 128 dollars le baril peu après l'invasion, mais il est désormais inférieur à 80 dollars.

Une hausse des prix en 2022 a généré d’énormes bénéfices pour toutes les entreprises énergétiques. En réponse, le gouvernement britannique a introduit une taxe sur les bénéfices exceptionnels Impôt sur les bénéfices énergétiques (EPL)Des revenus « extraordinaires » provenant d'entreprises opérant au Royaume-Uni pour financer un programme de subvention des factures de gaz et d'électricité.

READ  Un marin porté disparu en mer identifié comme étant un Texan du Nord – NBC 5 Dallas-Fort Worth

BP a déclaré que ses activités en mer du Nord avaient payé 1,5 milliard de dollars (1,2 milliard de livres sterling) d'impôts au Royaume-Uni en 2023, dont 720 millions de dollars pour l'EPL. L’année précédente, elle avait payé 2,2 milliards de dollars d’impôts pour ses opérations en mer du Nord, dont 700 millions de dollars provenant de l’EPL.

On craignait une hausse des prix du pétrole en raison des attaques contre les navires en mer Rouge par les rebelles Houthis, mais jusqu'à présent, la situation n'a guère changé.

Les attaques ont conduit plusieurs sociétés, dont BP, à détourner des navires vers le canal de Suez. Il s’agit de la route maritime la plus rapide entre l’Asie et l’Europe et elle est particulièrement importante pour le transport du pétrole et du gaz naturel liquéfié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *