Les Nets condamnés à une amende pour la première fois après avoir joué 4 contre les Bucks en vertu de la nouvelle politique de repos des joueurs de la NBA

Les Brooklyn Nets sont devenus la première équipe à se voir infliger une amende par la NBA pour avoir violé sa nouvelle politique de participation des joueurs. La ligue a infligé une amende de 100 000 $ à l'organisation pour avoir fait asseoir quatre joueurs lors d'une défaite le 27 décembre contre les Milwaukee Bucks.

Spencer Dinwiddie, Cam Johnson, Nick Claxton et Dorian Phinney-Smith étaient tous absents pour la nuit, invoquant des blessures, l'entretien et le repos. L'équipe n'a pas encore joué avec trois joueurs de haut niveau ; Michael Bridges, Cam Thomas et Royce O'Neal ont été absents pour le reste du match après avoir joué le premier quart.

La NBA a déclaré avoir examiné la décision des Nets et consulté son propre médecin indépendant, et la ligue a conclu que les quatre joueurs auraient pu jouer dans le match sur la base des normes médicales de la politique.

Il s'agit d'un test contre les efforts de la NBA pour que ses meilleurs joueurs jouent plus souvent cette saison. La ligue a abandonné sa politique de participation des recrues plus tôt cette saison, qui imposait de nouvelles directives sur le moment où les meilleurs joueurs peuvent s'asseoir et quand ils doivent jouer. Après que la ligue ait entendu des plaintes concernant la gestion de la charge pour ses stars et ses non-stars, l'objectif de la NBA était de les amener à jouer plus souvent. Aucun des joueurs reposés des Nets n'a fait partie de l'équipe All-Star.

La pénalité pour une première infraction est une amende de 100 000 $ et les Nets sont la première équipe à attirer la colère de la ligue.

READ  Paul Alexander : « Polio Paul », qui a passé 70 ans dans un poumon d'acier, décède à 78 ans

« Je dois penser à court et à long terme et prendre des décisions de gestion pour le bien de l'équipe », a déclaré l'entraîneur-chef des Nets, Jack Vaughn, aux journalistes après le match. Il a ajouté : « Il est regrettable qu'ils en soient arrivés au point où nous leur avons fait du mal en les expulsant ce soir. »

Bien qu'aucun des joueurs retraités des Nets n'ait fait partie de l'équipe All-Star, la nouvelle politique a donné à la NBA la possibilité de continuer à enquêter et à discipliner les équipes en cas de violations. Extrait de sa politique de retraite : « Le bureau de la ligue peut choisir, à sa seule discrétion, d'enquêter et/ou d'imposer des mesures disciplinaires dans d'autres situations auxquelles le joueur vedette (ou un autre joueur) ne participe pas. »

Les dirigeants des ligues majeures ont déclaré avant le début de la saison que les recherches sur la gestion de la charge ne soutenaient plus son utilisation. Le commissaire Adam Silver a comparé la gestion des charges à Sudafed ne marche pas.

Lecture obligatoire

(Photo : Dustin Chatloff/Getty Images)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *